Les aventuriers du passé
Réédité sous le titre "Les chemins de l'aventure"

Ordre de parution :

2ème livre
Parution : 1963 - Trévise

Synopsis

4ème de couverture Bartillat 2013

L’aventure avec un grand A et dans tous les sens du terme : glorieuse, désespérée, sordide ou ambitieuse. Spartacus, l’esclave révolté, qui brise ses chaînes et menace un instant Rome toute puissante, choisit de vivre dangereusement. Gilles de Rais, maréchal de France à vingt-cinq ans et compagnon de Jeanne d’Arc, perd sa vie sur l’échafaud. Stenka Razine, le cosaque révolté, est écartelé. Cependant, Jeanne de Clisson, qui par désespoir d’amour écume les mers avec une incroyable férocité et tient tête au roi Philippe VI de France, rend paisiblement son dernier soupir dans son lit, au même titre que le duc de Guise au royal château de Blois ou le brave Bussy d’Amboise dans un manoir angevin. Quant à la fidélité fanatique d’un Cadoudal, elle élève l’Aventure à ses plus hauts sommets tandis qu’elle sombre avec la Brinvilliers et Jeanne de La Motte-Valois. Les Aventuriers possèdent en leur coeur, peut-être plus que les autres mortels, la violence des passions humaines. Leurs fantômes, sobrement évoqués, malgré le sang et les larmes – ou peut-être à cause d’eux – émettent une bouleversante lumière que les siècles n’ont pas affaiblie et que Juliette Benzoni avec ses talents de conteuse sait si bien recréer.

Chapitrage

Edition originale Trévise « Les aventuriers du passé » :

Spartacus, le gliadateur – Jeanne de Clisson, pirate par amour – Arnaud de l’Archiprêtre, terreur de la Provence et autres lieux – Pierre de Giac, l’homme qui vendit sa main au diable – Gilles de Rais, le véritable Barbe-Bleue – Ludovic Le More, duc de Milan, le prisonnier de Loches – Le mariage de César Borgia – Le dernier amour de Bussy d’Amboise – La suprême nuit du Ballafré – Stenka Razine, le cosaque révolté – Précepteur chez la Brinvilliers – Miguel de Mañara, l’immortel Don Juan – Marion du Faouët, chef de brigands – Mandrin, le bandit bien-aimé – La mort mystérieuse de Maurice de Saxe – Un certain conte de Cagliostro – Le vrai chevalier de Maison-Rouge – Georges Cadoual ; conspirateur du Roi

Edition Bartillat « Les chemins de l’aventure » :  
Spartacus, le gliadateur – Jeanne de Clisson, pirate par amour – Arnaud de l’Archiprêtre, terreur de la Provence et autres lieux – Pierre de Giac, l’homme qui vendit sa main au diable – Gilles de Rais, le véritable Barbe-Bleue – Le dernier amour de Bussy d’Amboise – La suprême nuit du Ballafré – Stenka Razine, le cosaque révolté – Précepteur chez la Brinvilliers – Miguel de Mañara, l’immortel Don Juan – Marion du Faouët, chef de brigands – Mandrin, le bandit bien-aimé – Le vrai chevalier de Maison-Rouge – Une vipère à Versailles, Jeanne de la Motte Valois (*) -  Georges Cadoual ; conspirateur du Roi 

(*) Nouvelle étant originalement dans le recueil « Par le fer ou le poison »

Galerie de portraits