Trois seigneurs de la nuit

Ordre de parution :

19ème livre
Parution : 1978 - Trévise

Dédicace

À Jean Piat,
et au plus noble seigneur de la nuit, le Comédien.

« L’Histoire est l’art de retrouver, parmi les choses fausses, celles qui ressemblent le plus à la vérité.  »

Jean-Jacques Rousseau

Citation

Synopsis

4ème de couverture Pocket 2004

Du siècle des Lumières, on a retenu l’image d’une raison glorieuse qui occulte les passions humaines. Ainsi croit-on que cette période de l’histoire fut aussi paisible qu’une chandelle se consumant sur une table d’étude. Mais c’est oublier que, sous l’image trop lisse, brûle en secret une flamme insaisissable éclairant Casanova, Cartouche, Cagliostro. Il suffit de songer à ces trois légendes pour voir apparaître un tout autre XVIIIe siècle, transformé en une scène luxuriante où des idoles

 interdites l’emportent sur les austères icônes de la science.
De Venise à Lisbonne, ces trois récits se déroulent au rythme des vies sulfureuses du Séducteur, du Bandit et du Mage.Trois vies différentes qui épousent pourtant la même forme, celle d’un superbe croissant de lune, à l’image des initiales de leurs noms et qui demeure le symbole éblouissant des « seigneurs de la nuit ».

Chapitrage

Le séducteur, Casanova – Le bandit, Cartouche – Le mage, Cagliostro