De sac et de corde
Réédité sous le titre "Crimes et criminels"

Ordre de parution :

21ème livre
Parution : 1979 - Trévise

Dédicace

À mon bourreau et complice, Gérald Gauthier

Citation

Le crime fait la honte et non l’échafaud…
Thomas Corneille

Synopsis

4ème de couverture Trévise 1979

Les gens de sac et de corde, les affreux, les bandits, les brigands, les criminels de tout poil dansent à travers l’Histoire une ronde sinistre, sanglante et parfois pittoresque où se mêlent les classes, les sexes et les âges.

De la France aux Etats-Unis d’Amérique, de la haute noblesse aux bandits de légende – et cependant bien réels – en passant par la bourgeoisie, les « gens de peu » et les enfants, d’un marquis de Ganges, gouverneur de Villeneuve-lès-Avignon, à Compère Guilleri, de Madame Lafarge aux sorcières de Salem et à l’Auberge rouge de Peyrebeille, voici quelques-uns des cercles de l’Enfer…

Chapitrage

A tout seigneur tout honneur…la noblesse à l’oeuvre : le pain d’épices de Catherine de Châteaunef – La râpière et le poison de l’abbé de Ganges – Le beau collier de la « comtesse » de La Motte-Valois – Le « Hold-up » du Marquis de Maubreuil – Le Lait de poule de Madame Lafarge.

Messieurs les Bourgeois : Les folies toulousaines de deux notables – Les amoureux de Violante – La canne de l’armateur – les cuisines d’un président à mortier – La belle mythomane de Monsieur Fualdès

Truands Professionnels : le « vin des iles » de la belle de Londres – La belle promenade de Lesurges – L’auberge sanglante de Peyrebeille

Quand les enfant s’en mêlent : les joyeuses fillettes de Salem

Enfin « l’Aristocraties », les Brigands bien-aimés : La chanson de « compère Guilleri » – Le roman de Gaspard de Besse – La légende des James Boys

Galerie de portraits