Le roman des châteaux de France
- en 3 tomes -

Avant-Propos

Editions Pocket en 2 volumes :
Mot de l'auteur - Tome 1 :
"Puisqu’il fut, un temps, « le château » avant de se trouver converti en « bergerie » – pas pour son bien et très momentanément, il faut l’espérer – il m’est apparu qu’il serait bon d’ouvrir cette assemblée de châteaux français par l’évocation des aventures tragi-comiques de ce joli bâtiment qui n’en demeure pas moins la maison du châtelain d’un village nommé Paris. Voici donc, pour commencer, l’histoire de L’Elysée..."

Mot de l'auteur - Tome 2 :

"Ayant commencé le précédent volume de ce Roman des Châteaux de France par les aventures de l’Elysée, demeure rive droite et un peu folle des chefs de l’Etat, il m’est apparu que ce second tome se devait de débuter par le palais rive gauche et un peu fou de ceux qui, en général, ne sont pas souvent d’accord avec les premiers. Voilà pourquoi ce livre s’ouvre sur Le Luxembourg..."

« Juliette Benzoni poursuit son roman des châteaux de France qu’on pourrait nommer “L’Histoire de France à travers ses châteaux”. Pas un de ces hauts lieux contés dans ce volume qui ne soit envahi d’un personnage exceptionnel, d’une aventure incroyable, d’un évènement historique de premier plan. Amours, passions, vendettas, crimles, enchantements, fêtes, nuits étranges ou passionnées se succèdent pour nous apprendre l’Histoire tout en satisfaisant notre désir d’évasion. Un livre qui nous fait découvrir les secrets de ces vieux murs qui envoûtent des personnages éclatants. Un livre d’histoire pour rêver, un roman vécu pour mieux connaître et mieux aimer. Juliette Benzoni, qu’on nomme aujourd’hui l’Alexandre Dumas féminin de notre époque, sait évoquer dans ses romans, ses livres d’histoire et ses feuilletons télévisés, une histoire de France fantastique qu’elle met à la portée de tous.”

Christian Bartillat. (4ème de couverture du volume 2 PLON)

Préface de la réédition

Réédition Perrin, la préface de Stéphane Bern

Que serait la France sans ses fiers châteaux qui constellent notre territoire d’un patrimoine historique et architectural que le monde entier nous envie et que les touristes viennent visiter en masse? Austères ruines qui défient le temps, forteresse patinées par les siècles, manoirs et gentilhommières aristocratiques qui ont résisté à la folie des guerres et des révolutions, les châteaux français sont les vivants témoins d’un glorieux passé et, s’ouvrant toujours davantage aux visiteurs, ils ne demandent qu’à raconter leur histoire. Sillonnant la France des châteaux au gré des tournages pour la télévision de « Secrets d’Histoire », j’ai pu mesurer l’incroyable richesse patrimoniale qu’ils représentent et, par-delà leur rôle essentiel de conservatoire du beau et des savoir-faire artistiques, ils rendent toute sa saveur à la grande Histoire dont ils ont été, souvent, le cadre grandiose. Derrière les lambris et stucs dorés, les plafonds à caissons, ou les épais murs de tuffeau et les voûtes peintes, il y a la vie trépignante et souvent aventureuse de hauts personnages qui ont écrit des pages du roman national.

Certes, l’histoire est devenue le parent pauvre de l’enseignement, délaissée au profit des sciences dites exactes, mais jamais l’appétence du public n’a été aussi grande pour le récit des grandes heures du passé. Les paroles de l’archiduc Otto de Habsbourg sont restées gravées dans ma mémoire : « Quand les langues se taisent, les pierres parlent encore. » Les châteaux de France sont nos meilleurs livres d’histoire. Ils maintiennent d’autant plus vivante la flamme du souvenir qu’ils sont avant tout des constructions humaines. Des êtres de chair et de sang y ont vécu, aimé, souffert, pleuré, prié, et œuvré sans relâche à leur embellissement tandis qu’ils défendaient un monde ancien, avec ses valeurs familiales et son code d’honneur qui, dit-on, serait englouti aujourd’hui. C’est aussi ce qui fait l’attrait singulier des châteaux, lieux magiques d’une mémoire préservée et réceptacles de toutes les passions humaines : la soif de pouvoir, le désir de plaire, l’art de la conquête, la course à la fortune et la domination. Avec en prime, un grain de folie qui autorisait toutes les audaces et les constructions les plus démesurées.

Derrière l’histoire de tous ces châteaux, il y a des bâtisseurs au destin hors du commun que Juliette Benzoni nous fait

revivre avec talent. De sa plume alerte et précise, elle se glisse dans le sillage des rois, princes, seigneurs ou écrivains qui

ont nourri des rêves de grandeur et de gloire, et fait construire leur château souvent pour défendre leur territoire, parfois

par amour, mais toujours pour s’ancrer dans l’Histoire. A chacun de ces châteaux s’attache une histoire unique,

flamboyante, romanesque, et c’est ce qui explique que ces palais d’autrefois continuent d’être habités, sinon hantés.

Il fallait toute la maîtrise de cette écrivaine prolifique qui a rendu à l’Histoire toute sa saveur par ses milliers de romans,

pour nous entraîner de Vaux-le-Vicomte à Chambord, de Lunéville à Amboise, de Dampierre à Chenonceau, de l’Elysée

à Eu et d’Uzès à Chantilly… entrez dans la folle aventure de l’Histoire, le roman vrai des châteaux de France qui s’éveillent

par la magie du verbe.

Stéphane Bern