De deux roses l'une

Ordre de parution :

52ème livre
Parution : 1997 - Bartillat

Synopsis

4ème de couverture Pocket 1997

Nbre de couvertures  françaises  :    6 

Nbre de couvertures  étrangères  :    1 

Destinée à devenir reine d’Angleterre en épousant le faible et pieux Henri VI, la belle Marguerite d’Anjou n’a que quatorze ans en ce printemps 1444. Intelligente et ambitieuse, elle ne tarde pas à assumer avec fermeté la responsabilité du pouvoir. Mais ses amours tumultueuses et ses origines françaises lui vaudront très vite l’hostilité du peuple, gagné à la cause du duc d’York, ennemi mortel de la jeune reine. Ainsi débute la guerre civile des Deux Roses, une lutte fratricide qui déchirera l’Angleterre trente années durant… Tentant désespérément de sauver le trône de son époux, Marguerite n’a plus qu’un seul espoir : que son fils, le jeune Edouard, règne un jour sur l’Angleterre. De batailles sanglantes en passions malheureuses, Marguerite n’échappera pas à son destin tragique, celui d’une héroïne guerrière sans pitié pour ses ennemis et trop faible avec ses amants.

L'anecdote de Juliette  : Dans la série Marianne, Juliette Benzoni fait de Catherine, l’ancêtre de Marianne – voilà ce qu’elle écrit dans « Marianne – Jason des Quatre Mers » :
« L’ardeur du vieux sang d’Auvergne et l’implacable ténacité du sang anglais qui se rejoignaient en elle lui rendaient toutes les vertus guerrières de ces femmes dont elle est issue (…) : Catherine de Montsalvy qui, par amour pour son époux, avait risqué cent fois la mort, Isabelle de Montsalvy, sa fille, qui à travers les horreurs de la guerre des Deux Roses était parvenue à trouver le bonheur (…) »
Mistral et moi n’avons pas pu nous empêcher de lui demander : Quoi ? Isabelle, la fille d’Arnaud, chez l’Anglais ?
La réponse de notre Juliette : Et pourquoi pas ! Isabelle est la filleule de la Reine Yolande, grand-mère de Marguerite d’Anjou. Isabelle aurait pu être dame de compagnie de Marguerite et donc partir avec elle pour l’Angleterre où elle y aurait trouvé l’amour…
Et nous de répliquer : Mais, vous voulez la mort de son père! Arnaud qui a combattu l’Anglais toute sa vie, n’aurait pas supporter de voir sa fille là-bas !!!! Nous avons bien ri….

Couvertures françaises

Bartillat 1997           Grand Livre du Mois      Pocket 1997    VDB 1998 (gros caractètes)   Pocket 1999         Bartillat 2014

Couvertures étrangères

Ed. Russe 
« Одна из двух роз  »