Le sang des Koenigsmark

Série en 2 volumes - Editions Perrin

Dedicace

« Fils de l’Aurore » :

À Marie-Claire Pauwels dont une jolie aïeule eut pour le maréchal des « bontés »

qui font d’elle une lointaine cousine de George Sand …

Synopsis

Aurore

69ème livre
Parution : 2006

Ordre de parution :

Dans la nuit du 1er au 2 juillet, le comte Philippe-Christophe de Koenigsmark quitte sa maison de Hanovre sans laisser de traces… Prévenue par un étrange et trop court billet signé du secrétaire de Philippe, sa jeune Sœur Aurore, qui réside alors au château familial non loin de Hambourg, redoute le pire. Mais elle refuse l’idée d’une issue fatale. Elle n’ignore rien, cependant, pour en avoir été la confidente, de la liaison passionnée qui unit son frère à la princesse Sophie-Dorothée, mal mariée à l’héritier de Hanovre, qui deviendra Georges Ier d’Angleterre. Ce frère tant aimé, Aurore va tout tenter pour le retrouver, jusqu’à mettre sa propre vie en péril. Mais à mesure qu’elle avance dans son enquête, le mystère semble s’approfondir. Elle en appellera à tous les princes allemands, et à une partie de l’Europe. Un seul fera un geste : l’Electeur de Saxe, Frédéric-Auguste. Il était l’ami de Philippe et avec lui Aurore va vivre une folle passion qui laissera une marque profonde dans l’histoire. Des mornes plaines du nord de l’Allemagne à la Saxe opulente, des sinistres marais d’Ahlden, où s’étiole une princesse captive, aux montagnes du Harz, Aurore de Koenigsmark tentera de mener de front sa quête obstinée et son trop grand amour. C’est à l’heure de la plus grande détresse qu’enfin elle apprendra la cruelle vérité… Aurore est le premier volet d’une nouvelle série autour de la célèbre famille Koenigsmark. Une fois encore Juliette Benzoni réussit le savant mélange dune solide documentation historique, d’intrigues, de péripéties, de suspense, pour le plus grand plaisir de la lecture.

Le fils d'Aurore

70ème livre
Parution : 2007

Ordre de parution :

Pendant des années, afin de le soustraire à la vindicte du ministre Flemming, Aurore de Koenigsmark a caché son fils Maurice en le faisant transporter de ville en ville, hors de Saxe. Devenue elle-même chanoinesse de Quedlinburg, elle a dû le confier à des précepteurs, à des valets, tandis qu’elle se consacrait à ce qui était devenu le but de sa vie : le faire reconnaître par le roi de Pologne Auguste II – l’ancien Electeur Frédéric-Auguste de Saxe – comme son fils. Bâtard bien entendu, mais autorisé à s’appeler Maurice de Saxe. Pour cela, faisant taire son amour, elle saura devenir l’amie, la confidente, voire l’ambassadrice occulte de son ancien amant. Et elle gagnera. Mais sa revanche sur la vie, c’est de France qu’elle viendra. Et combien éclatante ! Car cet enfant le plus souvent éloigné d’elle, sevré d’amour, porte en lui un véritable génie militaire. Dès treize ans, il entame une fantastique carrière qui fera de ce trop jeune fantassin saxon d’abord un comte de Saxe, puis un maréchal de France sauveur de son pays – car la France est devenue sa patrie d’adoption -, le héros de Fontenoy où Louis XV lui-même se mettra à ses ordres, enfin le roi du sublime Chambord avec les droits de prince souverain, et l’organisateur du mariage de sa nièce Marie-Josèphe de Saxe, dont les enfants s’appelleront Louis XVI, Louis XVIII, Charles X… Une vie menée au galop de charge par un homme irrésistible, semant les aventures féminines qui, parfois, se révéleront passions. Ainsi l’amour quasi légendaire qui l’attachera à la grande Adrienne Lecouvreur. Ainsi cette aventure princière qui fera de sa mort un mystère…