Confidences est un magazine créé en 1938 par Paul Winkler considéré comme le premier journal d'un nouveau genre : la presse du coeur. Il est pour partie consacré aux récits et confidences des lectrices. L'hebdomadaire cessera ses publications en 1986. (source Wikipedia)

Il est donc l'un des premiers magazines auquel Juliette a participé. Et ce n'est donc pas étonnant que Paul Winkler lui ait demandé plus tard de se lancer dans le roman. Il avait pu juger de la qualité de sa prose et de

ses connaissances en Histoire. Elle écrit ainsi régulièrement des récits pour la rubrique "Les Confidences de l'Histoire". Elle y a créé également un peu plus tard une chronique intitulé "Le courrier de l'Histoire" où elle répondait aux questions des lecteurs...

Pour lire quelques-uns de ces courriers, c'est par ICI

Voici quelques articles de Juliette dans « Les Confidences de l'Histoire »

« Arnaud, l’Archiprêtre »
Nouvelle que l’on peut retrouver dans « Les aventuriers du passé »

« Marino Faliero, le Doge maudit »

Nouvelle que l’on peut retrouver dans

“Le sang, la gloire et l’amour”

« Jeanne de Piolenc »

« Isabelle de Portugal »

« Le sacrifice de Fleur de Muguet »

« Le roman d'amour et de mort de l'empereur Chouen-Tche »

« Béatrice Cenci, la belle parricide »

Nouvelle que l’on peut retrouver dans “Par le fer ou le poison – le drame de Petrella”

« Le Drame de Sarajevo »

Nouvelle que l’on peut retrouver dans « Le sang, la gloire et l’amour »

« Marie Astrid et l'archiduc Christian » 

« Marie Astrid et l’archiduc Christian »

« Le roman d'Amy Brown et du Duc de Berry » 

« Un contestataire avant la lettre :

Adam Lux »

« Le roman de Charles Sanson de Longval » 

« Le jeu, l'amour et l'ambition » (2ème partie) 

« Billaud-Varenne et ses deux femmes »

« La belle hôtesse du congrès de Vienne »
(2ème partie)

« Le dernier amour de la comtesse du Barry »

« Un mari incommode : le Marquis de Montespan »

« Le grand amour de Hernan Cortez »

« Le premier amour de Désirée Clary »

« Le roi trop aimé Jean de Jérusalem »

Penser à venir lire quelques articles de sa rubrique "Le courrier de l'Histoire, c'est par ICI