« Juliette Benzoni, c'est l'auteur rêvé pour n'importe quel éditeur. Championne de la catégorie "roman historique", Juliette est une marathinienne de l'édition, qui s'est attachée un public fidèle depuis son premier ouvrage. Elle a continué de publier régulièrement et copieusement. »                                                                                                                            Mohammed Aïssaoui pour Le Figaro

Les éditions originales

Paul  Winkler

Il fonde en 1928, l'agence de presse OPERA MUNDI qui devient très vite le diffuseur des bandes dessinées américaines de King Features Syndicate, puis de ces propres créations dont Bressy est l'un des dessinateurs. Mr Winkler acquiert les droits de Mickey et créé le magazine "Le journal de Mickey". Il fonde également le magazine "Confidences" et avec Gérald Gauthier la maison d'éditions Trévise; Il rachète en 1976 le journal France-Soir.

C'est l'homme qui découvre Juliette, qui lui mit le pied à l'étrier.

Son premier "emploi", elle l'aura à Opéra Mundi en traduisant les BD du Dr Fu Manchu et en écrivant les scénarios des créations de l'agence (lire la page "Bandes Dessinées"). Winkler l'embauche ensuite pour son magazine "Confidences" pour lequel elle écrira des récits historiques (lire la page "Journalisme"). Et c'est enfin les éditions Trévise qui publieront son premier roman - ce sera Catherine, qui passera en feuilleton dans France-Soir. L'aventure commençait...

Gérald Gauthier

La rencontre, racontée par Juliette dans son autobiographie :

"Ce que j’appellerais « l’aventure Catherine » a commencé d’une drôle de façon. Je sortais tout juste des projecteurs de la Télévision Italienne et je commençais mes séries d’article historique, lorsque je fus convoquée, un beau matin, par le Secrétaire Général de l’Agence de presse OPERA MUNDI, Gérald Gauthier, au siège social de la dite agence. Introduite dans l’immense salle de conférences qui avait été jadis la salle de bal d’un hôtel particulier ducal, j’ai été confrontée avec un monsieur jeune et dynamique qui après les compliments d’usage, m’a demandé si je n’aurais pas, dans un coin, une bonne idée de roman historique. Me souvenant de mes lectures bourguignonnes, j’ai dit qu’effectivement j’avais ça dans mes fonts de tiroir.. et j’ai vu mon interlocuteur quitter alors son siège et disparaître en courant comme s’il était poursuivi.

Pensant que la séance était terminée, j’allais, un peu déçue, prendre le même chemin plus calmement quand je l’ai vu revenir, titubant sous le poids d’une demi-douzaine de gigantesques in-folio noirs. Derrière lui, une secrétaire essoufflée en véhiculait trois autres. Le tout a atterri tant bien que mal sur une grande table.

- Vous voyez ça ? m’a dit Gérald Gauthier dans un grand geste dramatique, ce sont les « press-books » d’Angélique . Je vous en promets autant, même gloire et même succès. Et maintenant au travail !

Christian de  Bartillat

Voilà ce qu'il dit de Juliette dans la préface du roman "Un aussi long chemin" - extrait :

Juliette Benzoni n’est pas seulement l’amie de toujours et la compagne d’édition. elle est aussi pour moi un personnage peu commun, une personnalité singulière, tonique et cordiale, à laquelle on s’attache d’autant plus qu’elle est susceptible de vous dérouter. (...) Cela me porterait à croire que Juliette est une chasseresse de personnages, une véritable cavalière de la plume. Elle enfourche ses livres, et sa plume est un aiguillon. La galopade commence au premier mot, et s’arrête au poteau d’arrivée où se trouve inscrit le mot « faim ». (...) Car Juliette n’est pas seulement la magicienne des mots, elle est aussi et surtout l’alchimiste des images ce qui lui vaut une attention toute particulière des faiseurs d’épopée cinématographique. Alors que tant d’autres montent et redescendent au gré des modes et des sondages, elle se maintient dans le giron du succès et possède sans l’avoir cherché, une manne d’adeptes qui ne cesse de l’implorer en disant : « encore une, et vite, s’il vous plait ».

Grégory Berthier

Gregory, son dernier éditeur chez Plon
Extrait de son hommage à Juliette

"Que de repas délicieux savourés tous les trois (avec sa fille Anne), que de bouchons de champagne avons-nous faits sauter, que de chocolats avons nous croqués avec gourmandise. J’aurais passé, et j’ai passé, des heures à vous écouter me parler de votre vie, de vos voyages, de politique, de vos animaux de compagnie, de vos maris et de Jeff, ce fils dont la vie vous a privée beaucoup trop tôt, laissant au fond de vos yeux – pourtant si pétillants – une pointe de tristesse inconsolable.
Je vous revois, chère Juliette, à chaque nouveau sujet de roman, malicieuse et enjouée comme une enfant, m’en dévoiler l’intrigue et me demandant si elle était bonne. Oui, après des millions d’exemplaires de vos romans vendus et traduits dans le monde entier, vous aviez encore des doutes, vous craigniez toujours de décevoir vos lecteurs. Ils sont pourtant si nombreux, jeunes et moins jeunes, à dévorer chacun de vos romans avec passion."

Patrick de Bourgues

L'aventure avec Plon commenca en 1983 pour ne jamais se terminer. Il restera son éditeur principal même si 2 sagas ont été publiées par Julliard, 2 autres chez PERRIN ainsi que ces derniers recueils de nouvelles - des maisons d'édition qui font toutes parties du même groupe aujourd'hui EDITIS.

Olivier Orban

"Un cas d'espèces, assure Patrick de Bourgues, son éditeur chez Plon, elle court dans la catégorie Cartland et Higgins Clark."

2 hommes importants chez Plon :

Patrick de Bourgues, il  fut son éditeur pendant de longues années et il continua ensuite sous la houlette de Perrin. Il est l'instigateur par exemple des derniers recueils de nouvelles de Juliette pour que son travail notamment dans les journaux d'Alain Decaux se soient pas perdus. Et c'est Gregory Berthier qui reprend le flambeau.

Olivier Orban, il devient peu après l'arrivée de Juliette, le PDG des éditions Plon et ce jusqu'en 2012. Il organisa sa remise de médaille du mérite dans les locaux de la maison d'édition alors établie en face de l'église du Saint-Sépulcre.

Les éditions en Club

Les éditions en Poche