Le XIXè siècle

Ici, Juliette Benzoni s’est essentiellement concentrée sur la première moitié de ce siècle, très fertile en « changement ». Trois faits marquent le début de ces changements en cet été 1789 :

Le serment du jeu de Paume en juin - La prise de la bastille en juillet - La déclaration des droits de l’homme et du citoyen en août.

Mais après l’échec de cette monarchie constitutionnelle, la convention nationale vote l’abolition de la royauté le 21 septembre 1792, c’est la 1ère République. Le roi est guillotiné en janvier 1793 et Robespierre instaure la Terreur jusqu’à sa mise à mort en juillet 1794. Vient alors le Directoire et ses victoires militaires face aux monarchies voisines … mais c’est sa grande instabilité politique et financière nous amène alors au coup d’état de Bonaparte en novembre 1799 qui instaure le Consulat dont il est le 1er consul puis il s’autoproclame Empereur en 1804.

Napoléon Bonaparte, un grand nom de notre Histoire. Il aspire à la stabilité de l’état français et réforme si profondément la France que nos institutions actuelles viennent en partie de cette période, notamment notre Code Civil !
Alors tant que Napoléon fut victorieux et la France prospère, il a réussi à asseoir son pouvoir « absolu » mais dès 1812, avec les problèmes de l’Espagne et la campagne désastreuse de Russie, les opposants se lèvent et l’Empereur abdique en 1814. Pendant les « 100 Jours », il revient en 1815 mais sa défaite à Waterloo l’écarte définitivement.

Vient alors la Restauration et le retour d’une monarchie constitutionnelle avec Louis XVIII, plutôt modéré puis Charles X, assez radical dans son désir d’un retour à l’ancien régime. C’est la révolte et en 3 jours, les Trois Glorieuses, en juillet 1830, le pouvoir est renversé au profit de Louis Philippe Ier, roi des Français et non plus de la France! Il dira :« Nous chercherons à nous tenir dans un juste milieu, également éloigné des excès du pouvoir populaire et des abus du pouvoir royal. »

Les Livres de Juliette Benzoni

dans cette période mouvementée : 

Quelques mots sur la 2ème moitié du XIXème siècle :

Sous Louis-Philippe, la bourgeoisie est la seule classe de la population qui s’enrichit. La classe ouvrière souffre et c’est de nouveau les émeutes en 1848 et la proclamation de  la 2ème république qui instaure enfin le suffrage universel tant attendu. Auréolé par la gloire de son oncle, Louis Napoléon est élu président puis par un coup d’état proclame alors le second empire en 1852 et devient l’Empereur Napoléon III. Cet « empire » est d’abord autoritaire puis plus libéral mais comme le 1er empire, il ne peut survivre à la défaite face aux prussiens.

Gambetta, opposant parlementaire proclame la 3ème république ! 

Elle mit 9 ans à « se trouver » pour enfin être glorieuse à partir de Jules Ferry, élu en 1879, jusqu’à la 1ère guerre mondiale de 1914.

Période suivante

Période précédente