Le jeu de l'amour et de la mort

Le personnage Anne-Laure

Prénom composé – Anne d’origine hébraïque « hannah » signifiant « grâce » et se fête le 26 juillet  

                                  – Laure d’origine latine « Laurus » signifiant « le lauriers des lauriers » et se fête le 19 Octobre

Etymologie

Extrait :

Anne-Laure de Laudren, marquise de Pontallec,  est née le 27 octobre 1773 à Saint-Malo

 

Voici la première description physique lu dans « Le Jeu de l’amour et de la mort » :

« Le miroir lui renvoya une longue silhouette dont la robe noire accentuait la minceur, un visage pâle qui venait de perdre les dernières rondeurs d’enfance, une cascade de cheveux blonds plus cendrés encore que d’habitude grâce aux poussières des chemins et, sous des sourcils bien dessinés, des yeux noirs assez inattendus dans ce visage blond. Anne-Laure se regarda avec curiosité comme si elle se voyait pour la première fois… (—) Pour être belle, il aurait fallu d’abord qu’elle ait les yeux bleus. Ces prunelles trop sombres étaient une erreur de la nature due à une aïeule espagnole – les liaisons commerciales entre Saint-Malo et l’Espagne, ont toujours été étroites – et, surtout, il aurait fallu qu’elle soit heureuse! Chacun sait que cela embellit, le bonheur!  »

Généalogie

Père :  Armateur de Saint-Malo – décédé 
Mère : Marie-Pierre de Laudren – qui reprend l’entreprise familiale.

Epoux : Josse de Pontalec – marquis breton qu’Anne-Laure épousa en 1789 à Versailles. La croyant morte, il épouse sa mère Marie-Pierre pour s’accaparer la fortune Laudren – Joël Jaouen, frère de lait de Josse qu’elle épouse début 1823. 
Enfants : Céline, née en 1790, décédée de la variole en 1792 – Elisabeth, sa fille adoptive née en juin 1799

Son nom d’emprunt : Laura Jane Adams, américaine née le 27 Octobre 1773 à Boston , cousine de l’Amiral John Paul Jones

Compagnon d’aventure : Le baron Jean de Batz – Jaouen et Bina, ses serviteurs – Eulalie de Sainte-Alferine dit « Lalie » – Ange Pitou